La réforme de la division Services d’assistance religieuse et
morale de la Défense : vers une authentique renaissance ?

Tatiana LETOVALTSEVA

Le processus de professionnalisation au sein de l’organisation et la complexification constante de l’environnement opérationnel constituent deux défis majeurs pour la Défense belge depuis la fin de la guerre froide. À tous les niveaux et dans toutes les branches de fonctionnement, la Défense s’est vue contrainte de s’adapter et subir de profonds changements, afin de pouvoir rester alignée sur l’évolution des besoins tant internes qu’externes à l’organisation, tout en tenant compte des moyens limités alloués par le gouvernement.
Bien que fort tardivement, les Services d’assistance religieuse et morale (SARM), composés d’aumôneries catholique, protestante, israélite et du service humaniste laïque, ont également dû prendre le train en marche. Ce n’est que vers 2016 que le service (désormais une « division ») a entamé sa propre mutation identitaire et fonctionnelle.
Le présent article permet de tracer pour la première fois les contours du projet de renouvellement de la division SARM, son état actuel d’avancement, ses perspectives et les défis auxquels elle doit encore faire face.

Revue militaire belge, article 28 octobre 2022

Télécharger l’article