Le retour dans la littérature de défense de la notion de guerre de haute intensité est interpellant. Elle participe d’une perception nouvelle de possibles menaces associées à la politique de puissance chinoise.
Il s’agit de déterminer quels sont les facteurs à prendre en compte pour justifier, pondérer ou infirmer une vision belligène à propos de ce pays, mais aussi de bien saisir le sens des mots « défis », « adversaire », « risque » et « ennemi ».
Et au final, chercher toujours à déceler les éléments constitutifs de la création avérée ou factice d’un ennemi extérieur.

Télécharger l’e-Note 32

Ligne de recherche : Architecture de sécurité et de défense

e-Note 32

Vers un retour de la guerre
de haute intensité
face à la « menace chinoise » ?

André DUMOULIN